Chronique Un jeune homme prometteur de Gautier Battistella

Le narrateur et son frère sont deux orphelins recueillis par une vieille dame dans un village du fin fond des Pyrénées. Mais, alors qu’on aurait pu voir là les prémices d’une belle histoire, c’est à un roman sombre centré sur un héros borderline que l’on a affaire. Après l’enfance, la première histoire d’amour qui finit mal et la mort de Mémé, le jeune homme se lance à l’assaut de la capitale, espérant y devenir écrivain et, peut-être, retrouver sa mère dont il a trouvé le nom dans son dossier d’adoption. Dans une posture d’écrivain maudit, il se livre alors à un jeu de massacre, au propre comme au figuré, dans le milieu littéraire parisien, tout en faisant de sa vie la matière du roman qu’il est en train d’écrire. Mais cette mise en abyme de l’écriture romanesque, comme la rencontre en Thaïlande d’une autre figure d’écrivain déglingué, ne sont peut-être que les différents masques de la quête d’identité d’un personnage en plein désarroi. Gautier Battistella signe un premier roman sombre et ironique, un texte plein de finesse et d’émotion… très « prometteur ».

Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@