Chronique La Sélection de Aravind Adiga

Vous ne connaissez rien au cricket ? Moi, non plus. Mais cela ne vous empêchera en rien d’apprécier La Sélection, le nouveau roman d’Aravind Adiga.

Magritte l’aurait légendé ainsi : « Ceci n’est pas un roman sur le cricket ». Car, si la vie des personnages du roman tourne autour du sport roi en Inde, La Sélection évoque avant tout les relations entre un père et ses fils, l’affection mais aussi la rivalité entre deux frères. Élevés avec brutalité par leur père avec l’objectif de faire d’eux les nouvelles stars du cricket, Radha et Manju sont des adolescents dont les rêves ont été façonnés pour sortir la famille du bidonville de Mumbai dont elle est issue. Leur sélection dans une équipe réputée, dans le championnat national ou dans l’émission télévisée célébrant les « Jeunes lions » de ce sport fera de l’un puis de l’autre des étoiles montantes, des poules aux œufs d’or pour leur père et des stars dans leur quartier. Mais, ainsi qu’un de leurs entraîneurs l’écrit dans la presse : « certains joueurs montent, d’autres chutent », ce qui laisse augurer – peut-être – du destin des jeunes héros. Roman d’apprentissage, La Sélection séduit grâce à ses personnages attachants, en constante évolution, pris dans un conflit de loyauté envers leur père, mais aussi entre eux et envers des rêves qui ne sont pas vraiment les leurs dont ils devront s’émanciper pour espérer devenir eux-mêmes.

Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@