Chronique L'Appel de Cthulhu de Howard Phillips Lovecraft

Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Dans L’Appel de Cthulhu, tout commence par un héritage. Celui des archives d’un professeur de langues anciennes décédé dans de mystérieuses circonstances et qui s’était éloigné de son domaine de recherche pour s’intéresser à une étrange statue et à des événements inquiétants liés à la créature figée dans la pierre. Son héritier et le lecteur sont alors aux portes d’un vertigineux plongeon dans les ténèbres. L’Appel de Cthulhu fait partie des histoires qu’on lit pour se faire peur, à l’adolescence ou plus tard. (On entre souvent par la nouvelle dans l’univers halluciné de Lovecraft, figure tutélaire de la littérature fantastique contemporaine.) Si Cthulhu en est LE monstre emblématique, il n’est qu’une des créatures qui s’éveillent et rôdent dans les zones sombres de l’univers lovecraftien, prêtes à faire sombrer dans l’horreur les fragiles humains. Un « mythe » qui se poursuit dans les autres nouvelles et romans de Lovecraft aujourd’hui encore.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@