Chronique Muette de Éric Pessan

Muette est une adolescente qui souffre. Un matin, espérant échapper à une famille dans laquelle « on tue à force de silences rentrés ou à force d’éviter de poser les bonnes questions », à un entourage qui ne l’entend pas, à un monde dont l’inhumanité s’étale sur les écrans chaque soir à 20 heures, elle quitte la maison pour un refuge sommaire qu’elle s’est aménagé dans un bois voisin. Sorte de Blanche-Neige ou de Petit Poucet, seule, immergée dans la nature, proche des animaux – presque animal elle-même –, à l’écoute de ses sensations et du silence, elle retrouve la paix. « Muette déborde de voix – vraies comme fausses », principalement celle de sa mère dont les reproches incessants et contradictoires bourdonnent dans sa tête comme autant de raisons de poursuivre sa fugue et de se méfier des mots. En nous faisant partager, par le biais de son personnage, ses fragiles espoirs de liberté, d’écoute et d’amour, Éric Pessan construit un roman plein d’émotions, sans fausse pudeur, où l’essentiel demeure enfermé dans le silence d’une petite fille blessée.

 

Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@