Chronique Le Temps des orphelins de Laurent Sagalovitsch

De livre en livre, Laurent Sagalovitsch creuse toujours un peu plus son sillon d’écrivain, questionnant l’histoire de la destruction des juifs d’Europe par le régime nazi. Dans ce nouveau roman, ses mots tentent de raconter ce que découvrirent les soldats alliés en libérant les camps : des hommes et des femmes qui avaient survécu à l’entreprise de mort et que leurs libérateurs avaient souvent du mal à regarder en face. Il en est ainsi de Daniel, rabbin engagé dans l’armée américaine. Démuni face à l’horreur inimaginable, il entreprend d’aider un petit garçon à retrouver ses parents dans l’enfer de Buchenwald. À la fois essentielle et dérisoire, cette mission lui donne l’illusion d’enfin tendre la main à ceux qui n’ont pas eu la chance de vivre la vie douce et ordinaire évoquée par son épouse Ethel dans ses lettres. Une écriture juste et une construction subtile pour évoquer la fraternité et la honte de ceux qui tentèrent de réparer, après la barbarie.

Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@