Chronique Dernière cartouche de Caroline de Bodinat

Paul est un looser magnifique, flamboyant, débordant d’idées souvent foireuses, orgueilleux mais dépendant du regard de ceux qu’il aime. Paul est le père de Louise, la narratrice de ce roman. Louise essaie de reconstituer le parcours de son père pour mieux le comprendre, pour mieux accepter ce qui s’est passé mais aussi tout ce qu’il lui a laissé, qu'il s'agisse des gestes du quotidien ou de son regard sur le monde. Louise raconte cette vie de famille mais aussi les choses qu’on ne devrait ni dire, ni savoir. Pour cela, elle consulte les archives, les rapports de police… Mais, en premier lieu, il y a le souvenir vivant de son père, un père qui n’a jamais pris ses enfants pour des cons mais aura souvent oublié qu’ils étaient des enfants et de leur dire qu’il les aimait. Caroline de Bodinat développe ici un vrai style, très syncopé, très vif, pour raconter cet incroyable personnage et cette relation complexe et bouleversante.

Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@