Chronique Toutes les femmes sauf une de Maria Pourchet

NULL

À la naissance de sa fille, alors qu’elle est sommée par le corps médical et la société de devenir véritablement mère, la narratrice entreprend de raconter à son enfant la lignée de femmes dont elle est issue. Car la nourriture, les soins et le sommeil ne seront rien si elle ne parvient pas à rompre définitivement le cercle de la violence quotidienne et banale : la violence de femmes envers d’autres femmes. Alors elle raconte, écrit pour briser la chaîne qui abîme, blesse, voire détruit les femmes de sa famille de mères en filles. Car si les mots peuvent tuer, ils peuvent aussi sauver. En érigeant ses mots d’écrivain contre les mots mortifères du passé, elle entend libérer sa fille du poids de la haine – de soi et des autres – et de la peur. Maria Pourchet aborde avec force et délicatesse le sujet profondément touchant de la transmission, de la libération des femmes et exorcise le mal de son histoire pour le bien de la femme en devenir.

Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@