Chronique Martin de la Brochette de Thierry des Ouches

La famille de La Brochette est un stéréotype de la bonne bourgeoisie de Saint-Germain-en-Laye, pour laquelle les apparences sont plus importantes que l’épanouissement individuel et qui, lorsqu’elle se prend à rêver d’aventure, tourne les yeux en direction de Versailles. Autant dire que Martin, le benjamin, ne rentre absolument pas dans les schémas familiaux très « comme il faut ». Rondouillard et peu enclin à nourrir des projets de réussite sociale ostentatoire, il n’a qu’une ambition, devenir boucher. Malgré la réprobation et les sarcasmes de sa famille, Martin décide de se lancer dans l’aventure. En cours de route, il rencontre Solange, son alter ego féminin : même physique plantureux, même envie de croquer la vie, même indifférence face au qu’en-dira-t-on, même passion pour la charcuterie. Ensemble, ils partent s’installer à Parthenay, petite ville des Deux-Sèvres où ils élèvent leur fils et font prospérer leur commerce. Mais Martin, Solange et le lecteur ne sont pas au bout de leurs surprises… Dans ce premier roman, on sent que le photographe Thierry des Ouches s’est vraiment amusé à imaginer et à raconter le destin de Martin et de la famille de La Brochette, ce dont profite le lecteur, qui prend beaucoup de plaisir à faire un petit bout de chemin avec eux.

MARIE MICHAUD, Librairie Gibert Joseph, Poitiers

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@