Chronique Ici ça va de Thomas Vinau

Après Nos cheveux blanchiront avec nos yeux paru en 2011, Thomas Vinau nous offre un deuxième roman, Ici ça va, aussi poétique doux et sensible que le précédent. Ici, c’est la maison où le narrateur et sa compagne s’installent avec l’espoir d’une vie simple, paisible et belle après les angoisses de leur vie ailleurs. Ici, c’est la maison de famille du narrateur, laissée à l’abandon après la mort du père. Ici, en travaillant dur, en restaurant la maison, en grattant la terre du jardin, c’est un avenir que le couple se construit. Et puis il y a des bonheurs simples au détour des journées : la rivière qui chante au fond du pré, les voisins, les ragondins… Ici ça va évoque avec simplicité et émotion la renaissance d’un homme, d’un couple et d’une maison au milieu d’une nature généreuse mais exigeante, aux confins d’un passé perdu et d’un avenir à inventer. Thomas Vinau est un poète qui raconte une histoire dont la musique nous touche au plus profond. Un véritable moment de grâce.

Par Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@