Chronique Vieux, râleur et suicidaire de Fredrik Backman

J’entends déjà railler : « Encore une histoire de vieux en provenance de Scandinavie ! ». Oui, mais celui-ci n’est pas seulement vieux, il est aussi râleur et suicidaire !

Misanthrope et râleur, Ove l’a toujours été. Mais quand, à l’aube de la soixantaine, il perd sa femme adorée et son travail, il ne voit plus de raison de continuer à vivre. Même les choses qu’il aime (sa vieille Saab, sa ronde matinale autour du lotissement et son plan de travail huilé) ne suffisent plus à donner un sens à son existence. En homme (très) organisé, c’est donc (très) soigneusement qu’il prépare sa sortie d’un monde qu’il ne comprend plus depuis longtemps. C’est sans compter l’emménagement en face de chez lui de nouveaux voisins qui ne cessent de frapper à sa porte au moment fatidique. Sans compter aussi un chat vagabond particulièrement miteux qui élit domicile près de chez lui et un blanc-bec qui s’acharne à rouler dans le lotissement alors que des panneaux l’interdisent explicitement… Alors, c’est plus fort que lui : Ove se sent obligé d’intervenir. Ainsi, jour après jour, péripétie après péripétie, il retrouve des raisons de vivre… au moins jusqu’au lendemain. Avec ses bougonnements incessants, ses principes un peu « réac » et son humour bien à lui, Ove ne manquera pas de vous séduire, d’autant qu’il cache un cœur d’or. Un roman plein d’humour et de tendresse autour d’un « vieux » particulièrement attachant.

Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@