Littérature française

Delphine Bertholon

Grâce

photo libraire

Chronique de Charlène Busalli

()

Nathan, un architecte parisien, passe les fêtes de Noël avec ses deux enfants dans la maison familiale, près de Villefranche-sur-Saône, en compagnie de sa sœur Lise et de sa mère Grâce. N’ayant toujours pas fait le deuil de sa femme morte quelques années plus tôt, celui-ci compte profiter de ce séjour pour tenter de faire le point sur sa vie. Mais les phénomènes étranges qui se déroulent dans la maison et la résurgence de secrets de famille bien gardés l’en empêchent, l’obligeant à se replonger dans un passé douloureux lié au départ de son père, qui refait surface trente ans plus tard. Le récit de Nathan alterne avec des pages du journal intime qu’avait tenu Grâce en 1981, année au cours de laquelle l’arrivée d’une jeune fille au pair polonaise avait bouleversé un équilibre familial déjà perturbé par les absences récurrentes du père, représentant en électroménager. Delphine Bertholon mêle avec brio le suspense et le surnaturel dans ce huis clos familial à l’atmosphère angoissante.

illustration

Les autres chroniques du libraire