Chronique Une mère parfaite de Aimee Molloy

  • Aimee Molloy
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Emmanuelle Aronson
  • Coll. «Les escales noires»
  • Les Escales
  • 11/10/2018
  • 21 p., 90 €

Brooklyn, de nos jours. Depuis des mois, des femmes se sont regroupées dans un collectif baptisé « les mères de mai ». Elles se sont ainsi accompagnées durant leur grossesse, se soutenant, se donnant des conseils. L’accouchement passé, elles poursuivent leurs échanges et se rencontrent régulièrement au parc. Un jour, certaines d’entre elles organisent la première sortie sans mari, sans enfant. La soirée s’achève par un drame : un des bébés a disparu. Racontée par plusieurs femmes du groupe, l’histoire ne tarde pas se révéler des plus tortueuses : le passé pour le moins chargé de chacune des protagonistes, leur quotidien difficile avec les questions incessantes que posent l’éducation de l’enfant, les bouleversements de l’équilibre du couple, les difficultés de la reprise du travail se mêlent à une enquête qu’elles mènent comme elles le peuvent (la police semble bien passive). L’ensemble offre un passionnant polar psychologique.

Stanislas Rigot Librairie Lamartine (Paris 16e)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@