Chronique Rouge Soutine de Olivier Renault

Comment aborder un artiste tel que Soutine ? Une question plus que délicate devant l’ampleur de l’œuvre et sa sacralisation, plus qu’épineuse devant une vie tortueuse aux nombreuses zones d’ombre entretenues parfois par Soutine lui-même. Olivier Renault opte pour le frontal et, dégraissant la légende par la précision de son approche et de son écriture – sans que le mythe n’y perde ne serait-ce qu’une once de sa force –, il nous offre une plongée aussi initiatrice que vivifiante dans ces cinquante années (1893-1943) où le génial côtoie l’absurde et la grande Histoire le sordide. Recréant sans artifice les différents environnements qui ont façonné Soutine – ses chapitres sur le Paris bohème et son incroyable vivier d’artistes appelés à changer le monde de l’art sont fascinants –, y associant une galerie de seconds rôles hors norme (Modigliani, Barnes…), Olivier Renault nous transmet sa passion et ne laisse au lecteur, éclairé ou non, d’autre choix que de se ruer devant les tableaux du maître.

Par Stanislas Rigot Librairie Lamartine (Paris 16e)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@