Chronique Un membre permanent de la famille de Russell Banks

Ces douze nouvelles plongent au cœur de vies avec une lucidité parfois effrayantes, et proposent autant d’instantanés souvent grisâtres où se joue un un moment de bascule, un bégaiement du destin. Quel point commun entre ce Marine à la retraite et cette vieille dame seule qui décide de rester à Miami au soleil pour y finir sa vie ? Quel point commun entre cet homme fraîchement divorcé et cette femme qui, ayant réuni la somme nécessaire pour s’acheter une voiture d’occasion, décide enfin d’aller voir de plus près une concession ? Quel point commun entre cet homme récemment transplanté, apprenant que la veuve de celui à qui il doit de continuer à vivre aimerait le rencontrer, et cet artiste contemporain, heureux récipiendaire d’un prestigieux prix ? L’humain. L’humain et cette formidable capacité qu’a Russell Banks d’en parler, d’en synthétiser l’essence, d’en décrire les tenants et les aboutissants, d’évoquer ces fils, ceux qui maintiennent au sol et ceux qui nous lient les uns aux autres.

Stanislas Rigot Librairie Lamartine (Paris 16e)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@