Chronique Il faut tenter de vivre de Éric Faye

  • Éric Faye
  • Coll. «Coll. « La Bleue »»
  • Stock
  • 19/08/2015
  • 180 p., 17 €

Qui est Sandrine Broussard ? Cette question lancinante traverse de part en part le livre d’Éric Faye, récit (roman ?) dans lequel un narrateur (Éric Faye en personne ?) fasciné par cette jeune femme, sœur d’un de ses amis, tente d’esquisser un portrait, autant de Sandrine et de son parcours que de sa propre fascination pour cette vie et la manière dont elle est menée. Bien loin d’une énième variation autour du thème du roman courtois germano-pratin, Il faut tenter de vivre explore avec sensibilité le parcours d’une femme qui s’est affranchie d’une certaine réalité, des contraintes qui vont avec, vivant son propre temps. Se racontant, se faisant raconter, sans nier un tribu parfois lourd à payer, elle n’aura de cesse de contredire les quelques traits qui lui ont été accolés (elle est recherchée, elle est mystérieuse) et de renvoyer son reflet inversé à un narrateur embourbé dans ses contradictions. Poursuivant le chemin emprunté avec Nagasaki (J’ai lu), Éric Faye propose un texte troublant sur la quête de sens.

Stanislas Rigot Librairie Lamartine (Paris 16e)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@