Chronique Des hommes de tête de Richard Birkefeld, Göran Hachmeister

Deuxième traduction et deuxième réussite pour le duo d’auteurs allemands Birkefeld et Hachmeister, qui fait une nouvelle fois la preuve de son talent et du niveau de son ambition après le formidable Deux dans Berlin (Le Livre de Poche).

La Première Guerre mondiale s’est achevée six années auparavant. L’Allemagne est toujours en proie aux multiples tensions d’une société en équilibre précaire, tiraillée entre les différentes factions politiques et les tendances extrêmes de gauche comme de droite qui s’affrontent ici et là. Dans ce contexte pour le moins tendu, deux hommes que tout oppose – Falk, l’aristocrate plus ou moins déchu, et Arno, le vétéran de la Grande Guerre – se battent avec une haine farouche pour remporter le premier Championnat motocycliste d’Allemagne. D’effroyables faits divers (des cadavres sont régulièrement retrouvés décapités aux abords des circuits du fameux Championnat) vont bien malgré eux leur permettre de se rapprocher, alors que ces meurtres les amènent, chacun à leur manière, à se confronter à des ombres d’un passé qu’ils auraient aimé enfouir une bonne fois pour toutes. Une fois de plus, Birkefeld et Hachmeister, à la base historiens, mêlent étroitement le roman policier et le roman historique pour nous offrir une cavalcade de 400 pages. Ils réussissent (comme dans leur précédent livre Deux dans Berlin qui proposait une chasse à l’homme apocalyptique à Berlin en décembre 1944) à ne sacrifier ni le sens du rythme, ni le travail sur l’époque et son contexte extrêmement particulier. Ainsi, entre l’apparition des croix gammées, la chute du mouvement communiste, le développement de la moto et des enjeux nationalistes qui entourent très vite cette nouvelle discipline sportive aux multiples potentiels symboliques, les agitateurs de tout poil et cette population que le poids de l’Histoire semble prendre une fois de plus en otage, ce roman est une vraie réussite farcie de coups de théâtre.

Stanislas Rigot Librairie Lamartine (Paris 16e)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@