Chronique Scalp de Cyril Herry

Si l’on qualifie souvent les bêtes qui vivent dans la Nature de « sauvages », c’est pourtant bien des mammifères bipèdes doués de parole qu’il faut se méfier. La violence se terre partout, brusque, inattendue.

Tout commence dans cette voiture qui emmène Hans, un jeune garçon et sa mère, Teresa, sur des sentiers escarpés à la recherche de la parcelle numéro 202 du plan cadastral. Un lieu, entre lac et forêt, scène de théâtre à ciel ouvert où un drame en trois actes va se jouer. Dès le départ, on sent poindre une tension comme les signes avant-coureurs d’une migraine qui risque d’être violente. Des surprises, des à-coups, des désaccords et des mots qui ont du mal à sortir. Tous deux sont pris par les pensées, les espoirs ou la résignation qui les animent lors de ce voyage. Ils ne sont pas là pour faire du tourisme mais pour retrouver Alex, un homme dessiné par ses convictions, fervent défenseur de la Nature. Teresa et lui se sont aimés, il y a quelques années. Elle a cependant bien vite compris qu’entre ses idéaux et leur histoire, elle n’en sortirait pas forcément gagnante. Alors, lors d’une énième absence pour une énième cause à défendre, Teresa a préféré partir, emportant dans son ventre la conséquence de cette histoire d’amour. Une fois sur place, les visiteurs constatent que la yourte d’Alex est vide, les herbes sont hautes. Hans ne tient pas en place, il est pressé de pouvoir enfin rencontrer son père. Mais l’endroit semble avoir été abandonné. Un doute s’installe et, surtout, un tas de questions qui auraient mieux fait de rester sans réponses. Car au calme apparent du lac et des bois qui l’entourent va très vite répondre un écho d’une brutalité inouïe, d’une violence sauvage. Cyril Herry est un homme qui passe sa vie dans la Nature, il l’observe, la sent, la ressent, comprend que pour pouvoir y vivre, il faut aussi savoir montrer patte blanche. Pourtant, c’est plutôt des Hommes dont il invite à se méfier, de leur âme noire, qui les possède comme un poison et peut les rendre fous en un instant. Un roman magistral qui secoue et bouscule les certitudes.

Aurélie Janssens Librairie Page et Plume (Limoges)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@