Chronique L'Enfant céleste de Maud Simonnot

Aurélie Janssens Librairie Page et Plume (Limoges)

Mary vient de se faire quitter par Pierre. La fin d'un amour, un chagrin difficile à surmonter, le manque°: elle sombre dans la mélancolie. Son fils, Célian, un enfant surdoué, passionné par le vivant (astronomie, botanique, zoologie), s'ennuie en classe, une attitude peu appréciée par certains de ses enseignants. Cet enfant lunaire est souvent sujet aux brimades. Face à ces deux peines, Mary décide de partir avec son fils quelques semaines sur une île de la Baltique, au large du Danemark. Sur cette île, ces deux âmes en peine vont ré-apprendre à s'émerveiller, à communiquer avec les Autres, entre eux, avec eux-mêmes, se consoler, grandir, ré-apprendre à aimer. Sur ce roman plane l'ombre de Tycho Brahe, un astronome du XVe siècle, mais aussi celle de Shakespeare. Un premier roman qui fait se rejoindre le grandiose et l'intime, une porosité avec le céleste, une bouffée d'air frais, le sentiment vertigineux d'appartenir à un grand Tout. Éblouissant !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@