Chronique Le Reve du Celte de Mario Vargas Llosa

  • Mario Vargas Llosa
  • Traduit de l’espagnol (Pérou) par Albert Bensoussan et Anne-Marie Casès
  • Coll. «Coll. « Du Monde entier »»
  • Gallimard
  • 24/11/2020
  • 528 p., 22.90 €

Aurélie Janssens Librairie Page et plume (Limoges)

Le Rêve du Celte raconte la vie de Roger Casement, diplomate irlandais ayant vécu à la charnière des xixe et xxe siècles. Le roman suit trois événements importants de la vie de ce personnage. Casement, de part son statut de diplomate, a beaucoup voyagé, et au cours d’une expédition au Congo, alors colonie belge, il a été confronté à l’horreur et la barbarie. En effet, les colons se préoccupaient moins de « civiliser » et de convertir les autochtones, que de piller les ressources innombrables du pays. Les missionnaires se sont donc transformés en tortionnaires. Roger Casement dénonce ces agissements dans un rapport qui fait grand bruit en Europe. Le gouvernement britannique l’envoie alors en Amazonie où il soupçonne la Peruvian Amazon Company d’abus identiques sur les Péruviens dans le cadre de l’exploitation du caoutchouc, l’or noir de l’époque. De cette vie riche et exceptionnelle, Vargas Llosa tire un roman dense, haletant et puissant, qui happe le lecteur dès les premières pages.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@