Chronique L’Armée illuminée de David Toscana

1968. Bataille de Fort Alamo. Non, n’y voyez aucune erreur chronologique. C’est bien en 1968 qu’une armée vaillante a décidé de reprendre le Texas aux « gringos ». Cette armée de braves soldats avait à sa tête le général Matus, enseignant engagé et vainqueur virtuel du marathon des Jeux Olympiques de 1924. Ce fin stratège décida un jour qu’il devait arrêter de peaufiner ses stratégies militaires en jouant aux dominos avec ses amis et passer à l’acte en rendant aux Mexicains ce que les Yankees leur avaient volé : le Texas ! Il se met alors à haranguer la foule des heures durant pour trouver les héros qui mèneront à bien cette bataille. On retrouve cette propension qu’a Toscana à fantasmer le réel, à raconter des histoires dont on ne sait à quel moment exactement elles basculent dans la rêverie. Le tout porté par une verve drôle et poétique. Un cocktail explosif pour un roman qui l’est tout autant.

Par Aurélie Janssens, Librairie Page et Plume (Limoges)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@