Chronique La Fabrique des salauds de Chris Kraus

Aurélie Janssens Librairie Page et Plume (Limoges)

Koja Solm partage sa chambre d'hôpital avec Basti, un jeune hippie bouddhiste. Ils se racontent leurs vies, pour tuer le temps. Mais l'ouverture d'esprit prônée par Basti est mise à mal lorsque Koja décrit sa longue vie de salaud. Une enfance en Lettonie marquée par la mort d'un grand-père pasteur, ses relations avec son frère Hub et celles encore plus troubles avec sa sœur adoptée Ev. Très vite, la grande Histoire se fait présente dans la « chronique familiale ». Koja passe des nazis aux communistes, de la CIA au Mossad. Soixante-dix ans d'une vie de mensonges, d'horreurs, racontés avec détachement, cynisme et une ironie mordante. Chris Kraus admet une admiration pour Les Bienveillantes de Jonathan Littell, mais contrairement au livre de ce dernier, Koja, l'anti-héros de La Fabrique des salauds est loin d'être fictif ! Bien loin du conventionnel, ce « monstre », cette « bête », cette « bombe » risque bien de vous bousculer !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@