Chronique Mécaniques du ciel de Tom Bullough

Par Aurélie Janssens Librairie Page et plume (Limoges)

La terre est devenue ronde, elle a tourné autour du soleil, et puis il y a eu l’espace, cette immensité à découvrir. Il fallait bien un peu de folie et de rêve mêlés au génie pour conquérir tout cela !

Riazan, sur les rives du fleuve Oka, en Russie. Kostya, un petit garçon de 10 ans, traverse la forêt malgré le froid intense pour apporter un peu de bouillon à son père. Cet acte complètement anodin est celui grâce auquel on peut aujourd’hui envoyer des hommes dans l’espace. Nous sommes en 1867, ce petit Kostya contracte une scarlatine dans ces bois qui le laisse quasiment sourd. Néanmoins, ce garçon curieux et très inventif compense son handicap par un sens aigu de l’observation et un questionnement perpétuel sur ce qui se passe autour de lui. Fasciné par les sciences, la chimie, la mécanique, il passe son temps à imaginer des machines qui permettraient de couvrir de grandes distances rapidement. Issu d’une famille pauvre, il fera son enseignement en autodidacte et avec l’aide d’un bibliothécaire qui le prend sous son aile et le nourrit de lectures scientifiques. Les recherches que Kostya mènera toute sa vie seront à la base de la construction des fusées qui iront dans l’espace 100 ans plus tard. Le troisième roman de Tom Bullough est un roman historique et initiatique à la fois, léger et passionnant. C’est une ode à l’imagination, au travail et au brin de folie qui rendent possibles beaucoup de grandes découvertes !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@