Chronique Madame George de Noëlle Châtelet

Une porte qui claque un jour sans vent, des frottements sur le plancher, un rêve où tout semble si réel… Nous avons tous été confrontés, dans les faits ou au détour d’une conversation, au monde des « esprits ». Alors croyance, délire ou vérité ? À vous de choisir !

Patricia a d’étranges yeux violets. Elle retourne consulter Jean-Marc, son psychiatre, vingt-cinq ans après sa dernière séance. Celui-ci se souvient avoir dû régler le conflit fusionnel qui l’opposait à sa sœur jumelle et les avait amenées à mettre des milliers de kilomètres entre elles. Mais la sœur de Patricia est revenue. Le problème pourrait être réglé facilement si cette sœur n’était pas décédée depuis cinq ans. Car c’est bien son fantôme qui la hante désormais. La confession de Patricia ouvre à Jean-Marc des perspectives dont il ne soupçonnait pas l’existence, celles de son esprit, celles de ses rêves habités de visions dérangeantes. Si son premier réflexe est de se réfugier dans les livres de psychanalyse où la rationalité prime, où les fantômes ne sont que l’expression délirante de fantasmes et d’un inconscient perturbé par la peur, le regret, la culpabilité, ces remparts de la science ne lui sont d’aucune utilité quand le sort s’acharne et que les témoignages de « manifestations » pleuvent de toutes parts. Parmi ces manifestations, celles d’une amie de son ex-femme, ou de son ami Christian, pourtant psychiatre lui aussi, ou encore lors d’une conversation dans un dîner. Intrigué par ces récits et de plus en plus perturbé par les visions qui l’obsèdent, c’est à l’occasion d’un colloque à Nohant, sur le domaine de George Sand, qu’il se laisse submerger par une expérience paramnésique. Avec l’aide de Louise, la maîtresse du domaine, et de Nganga, professeur africain invité au colloque, il peut enfin affronter ses peurs et laisser parler son inconscient. Alimenté par de fréquents séjours dans la maison de George Sand et une envie de partager ses interrogations sur un monde étrange où la raison n’explique pas tout, le roman de Noëlle Châtelet est à la fois haletant et perturbant. Vous laisserez-vous envoûter à votre tour ?

Aurélie Janssens Librairie Page et plume (Limoges)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@