Chronique Ma sombre Vanessa de Kate Elizabeth Russell

Aurélie Janssens Librairie Page et Plume (Limoges)

Quelle jeune fille n'est pas, un jour, tombée amoureuse d'un enseignant ? Si la grande majorité du temps cela reste soupirs et petits cœurs en haut d'un cahier, cela devient plus problématique lorsque le désir est réciproque.

 

C'est ce qui est arrivé à Vanessa Wye, une jeune fille de 15ans. En 2000, elle intègre un pensionnat prestigieux grâce à une bourse. Elle commence l'année de première seule, sans amis. Assez rapidement, elle se sent attirée par Jacob Strane, son professeur de littérature, un homme de 42 ans, grand et costaud. Petit à petit, elle se met à rester plus longtemps à la fin des cours dans sa salle de classe. Elle intègre même le club d'écriture créative que dirige Strane et qui compte pour l'instant un seul membre. Ce qui pourrait être un simple fantasme d'adolescente se transforme en quelque chose de beaucoup plus trouble, complexe et dangereux quand Strane commence à montrer des signes de réciprocité. Cela commence par une caresse sur le genou, puis des baisers volés dans la réserve de sa salle de cours et enfin, il l'invite dans son logement. En 2017, on retrouve Vanessa concierge dans un hôtel, qui découvre sur les réseaux sociaux qu'une jeune fille accuse Jacob Strane d'agression sexuelle. Elles seront bientôt plusieurs à rejoindre cette dénonciation. La machine s'emballe, les messages sont relayés des milliers de fois, une procédure est lancée, des journalistes recherchent des jeunes filles qui auraient pu avoir été des victimes de ce professeur. Vanessa panique, un passé, avec lequel elle n'a pas vraiment coupé, lui revient à la figure. C'est à la lumière de ces accusations qu'elle revisite son histoire avec Strane, le doute s'insinuant entre chaque souvenir. Bien entendu, l'ombre de Lolita plane sur les pages de ce roman terrible qui s'inscrit dans ce mouvement de libération de la parole des femmes, post-MeToo, autour du consentement. Mais c'est aussi un roman qui a l'intelligence de montrer la complexité de ce genre de sujet, apportant des nuances, du relief, fouillant ce que cela implique dans la vie d'une jeune fille qui devient femme.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@