Chronique Le Sauvage de Guillermo Arriaga

Aurélie Janssens Librairie Page et Plume (Limoges)

Juan Guillermo vit dans un quartier violent de Mexico et si les poursuites entre les voyous et la police peuvent revêtir un côté cinématographique, la réalité est tout autre. Le frère aîné de Juan perdra la vie lors d'un de ces raids punitifs. Il voit alors son monde s'effondrer et croître en lui une rage aussi forte que la culpabilité de n'avoir pu empêcher cette tragédie. Dans les années qui suivent, il perdra aussi sa grand-mère et ses parents, se retrouvant orphelin à 17 ans, avec une envie de vengeance qui le nourrit comme un feu. À des milliers de kilomètres, dans les forêts enneigées du Yukon, un chasseur, Amaruq, traque un loup qu'il appelle Nujuaqtutuq : le Sauvage. Ces deux récits d'apprentissage, ces deux quêtes pour lutter contre son ennemi, se font écho. Guillermo Arriaga questionne brillamment, dans ce roman, la violence, la vengeance, ces rituels funestes qui causent la perte de l'innocence pour une lucidité pas forcément salvatrice.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@