Chronique Mères, filles, sept générations de Juliet Nicolson

Juliet Nicolson est un nom qui vous est peut-être inconnu, mais celui de Sackville-West plus familier. L’auteure de ce livre n’est qu’une des branches d’un arbre généalogique foisonnant qui recèle parmi ses frondaisons des hommes et des femmes impliquées dans le monde des lettres ou de la politique britannique. Dans cet ouvrage atypique, elle revient sur sept femmes, sept générations de 1830 à 2015, de l’arrière-arrière-grand-mère Pepita, danseuse espagnole d’une grande beauté, à la petite-fille de l’auteure, Imogen. Racontant tour à tour les histoires de ces femmes fascinantes, au caractère bien trempé, aux destins incroyables, émouvantes dans leurs fragilités, ce livre est bien plus qu’un simple récit familial. Le lien qui les unit va bien au-delà de ceux du sang. On découvre aussi une forme de filiation de destins, de sentiments, de blessures. Deux cahiers photos nous font pousser un peu plus la porte du grenier et entrer dans l’intimité de ces femmes uniques mais aussi des hommes qui les ont accompagnées. Un album de famille à feuilleter avec délectation.

Aurélie Janssens Librairie Page et Plume (Limoges)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@