Chronique La Partition intérieure de Réginald Gaillard

NULL

Courlaoux, petit village du Jura, est la paroisse où doit désormais officier un jeune prêtre, éloigné de Paris par son évêque. Lorsqu’il arrive à l’église, tout est calme. Personne. Sauf une femme, courbée sur les tombes du cimetière voisin. Elle ne répond pas au bonjour du prêtre qui s’en étonne auprès de paroissiens rencontrés le lendemain. Ils lui apprennent qu’elle se prénomme Charlotte mais que tout le monde l’appelle « la folle ». Le prêtre ne semble pas effrayé, au contraire, et va réussir à nouer un dialogue avec cette femme dont il découvrira les vicissitudes de sa modeste vie. Un autre habitant l’intrigue : Jan, un compositeur néerlandais qui a trouvé refuge dans ce village pour composer une œuvre majeure. Mais les fantômes du passé mettent à mal ce projet. La chronique sur plusieurs dizaine d’années de ce prêtre et de ses paroissiens, c’est la vie d’un petit village, où les jeunes désertent les exploitations familiales comme les croyants l’office du dimanche. Il y a de l’humanité dans ces pages, du désespoir parfois, et même une forme de spiritualité qui, si elle n’est pas divine, touche quand même l’âme, ébranle la foi et les certitudes. Un premier roman lumineux.

Aurélie Janssens Librairie Page et Plume (Limoges)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@