Chronique Not That Kind Of Girl de Lena Dunham

  • Lena Dunham
  • Traduit de l'anglais (États-Unis) par Catherine Gibert
  • Belfond
  • 09/10/2014
  • 20 €

Aurélie JANSSENS (Page et Plume - 87000 Limoges)

Qu’est-ce qu’être une jeune femme à New York aujourd’hui ? Dans ce monde où les apparences déterminent votre destin, s’en sortir avec des bourrelets et des TOC relève d’un sacré défi !

 

Lena Dunham est une actrice et réalisatrice américaine de 28 ans. Voilà ce qu’on peut lire sur sa fiche Wikipédia. Que dit-on de cette jeune femme avec de telles informations ? Pas grand-chose. En revanche, lorsqu’on ouvre le livre Not that kind of girl, on apprend tout. Et quand je dis tout, c’est vraiment tout. Avec cette sincérité qui la caractérise dans la série Girls, inspirée en grande partie de sa propre vie, Lena Dunham expose son corps, son esprit, ses expériences, en recourant à une forme qui se situerait à mi-chemin entre le journal intime et le billet d’humeur. De sa première fois ratée, aux situations embarrassantes qu’elle a vécues, ses relations avec ses parents, ses névroses, ses doutes, ses joies et la gamme complète des sentiments par lesquels passe une jeune fille, rien ne nous échappe. Beaucoup d’autodérision et de courage sont nécessaires pour s’exposer ainsi. Et nous la remercions pour cela, car, bien entendu, à la lire, on retrouve des expériences personnelles, pas toujours glorieuses, et on en rit. Au final, il paraît que le ridicule ne tue pas et que c’est aussi cela qui nous construit. Celle que les médias surnomment « la fille de Woody Allen et Susan Sontag » n’a pas fini de nous surprendre !

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@