Chronique Mississippi Solo de Eddy L. Harris

Publié aux États-Unis en 1988, devenu culte, le formidable Mississippi Solo, aventure fluviale habitée par James Baldwin, traduit pour la première fois en France, résonne fortement à nos oreilles.

Depuis toujours, les États-Unis ont des écrivains qui célèbrent l’Old Man River à l’image de Marc Twain, Faulkner et Kerouac. Avec Mississippi Solo, c’est au tour d'Eddy L. Harris de rendre hommage à ce symbole de l’Amérique dans ce récit autobiographique. Après sept années d’échec comme écrivain, Eddy, 30 ans, cherche un sens à son existence et décide de descendre le fleuve de son enfance depuis sa source, dans le Minnesota, jusqu’à La Nouvelle-Orléans, au sud, pour sonder son cœur et celui du territoire américain. 4°000 kilomètres de navigation, « de là où il n’y a pas de noirs à là où on ne nous aime toujours pas beaucoup » lui rappelle un de ses amis. Alors que l’hiver approche et que la peur lui souffle d’abandonner, il embarque sur son canoë, se moquant de lui-même – il est loin d’être un trappeur ! –, et part sur les traces de l'Histoire de son pays, de ses habitants et de leurs rêves. Au fil de l’eau, il fera de nombreuses rencontres, dévoilera une Amérique des laissés-pour-compte, éprouvera la puissance des éléments, la solitude et le bonheur d’être seul. Ne s’étant jamais vraiment vécu comme noir, refusant d’être défini par la couleur de sa peau, il prendra également la mesure du racisme, vieille matrice de la société américaine. Dans cette épopée fluviale qui décrit et raconte merveilleusement la nature, l’écrivain voyageur renouvelle le récit de voyage à travers le prisme de la question raciale, inscrivant en creux l’histoire des Afro-américains, et interroge notre rapport à l’aventure dans un monde de plus en plus uniformisé. Quête introspective incisive, Mississippi Solo marque durablement l'esprit du lecteur par son ironie étincelante et sa sincérité émouvante. Pour notre plus grand plaisir, notons aussi la réédition en poche d'Harlem et de Jupiter et moi aux mêmes éditions Liana Levi.

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@