Chronique Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby

Tandis que les Trente Glorieuses battent leur plein et qu’apparaît la télévision dans les foyers, la famille Blanc tient l’unique café d’un petit village, situé à une cinquantaine de kilomètres de Paris, où les gens se retrouvent pour un brin de causette. Il y a le fantasque Paul, inséparable de son harmonica, sa femme Odile et ses trois enfants, dont Mathilde, la cadette mi-fée mi-lutin, qui fait tout pour éblouir son père. Au début du roman, le bonheur le dispute à l’insouciance. Mais tout bascule le jour où Paul, puis Odile, sont diagnostiqués tuberculeux. C’est le départ des parents pour le sanatorium, lieu de soin et d’isolement en pleine forêt, le fameux paquebot dans les arbres. Les enfants sont alors placés en famille d’accueil. Et parce que dans les années 1960, la sécurité sociale ne protège que les salariés, la famille Blanc se retrouve sur la paille. Dès lors, Mathilde va prendre en main le destin de sa famille en tentant de redonner dignité à ceux qu’elle aime, en vaillant petit capitaine d’un navire branlant.

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@