Chronique Princesse Bari de Hwang Sok-yong

Après Shim Chong, fille vendue (Zulma), Hwang Sok-yong convoque de nouveau l’imaginaire coréen pour créer un personnage féminin hors du commun. Princesse Bari, ou la détermination face aux épreuves semées par la vie.

Années 1990. Cadette d’une fratrie de six filles, Bari grandit dans une maison dominant la mer à Chongjin, un « petit paradis sur terre » regorgeant de riz de bonne qualité et de poissons. Très vite pourtant, la roue tourne et la jeune fille fuit la Corée du Nord en proie à la famine et aux inondations, pour se réfugier en Chine. De la traversée du fleuve Tumen à l’abri fait de branches construit au pied de la montagne Paektu, de la boutique de massage Paradis au voyage à fond de cale d’un énorme cargo en partance pour Londres, Bari connaît le froid mordant, la solitude, la mort, les trafiquants de serpents et le commerce d’êtres humains. Puisant dans les dons de voyance qu’elle a hérités de sa grand-mère bien-aimée et dans sa force de caractère, Bari, dite « l’Abandonnée », trouvera le courage de surmonter les nombreuses épreuves qui rythment son chemin. Débarquant dans un Londres métissé, électrisé par le passage au xxie siècle, la jeune femme exerce ses talents de masseuse et de guérisseuse des âmes. Elle partage aussi son appartement avec une jeune Bangladaise, Luna. Sous le regard bienveillant de M. Abdul, le gardien de l’immeuble aux pattes d’ours, Bari la déracinée tisse des liens nouveaux, des amitiés et des amours. Mêlant la légende populaire coréenne de la princesse Bari, jeune fille abandonnée qui entreprend un long périple à l’extrémité du monde pour trouver l’eau de vie permettant aux âmes mortes de retrouver la paix, au destin de notre héroïne, Hwang Sok-yong façonne un magnifique personnage féminin qui se bat sans relâche pour trouver sa place au sein d’un monde brutal. Coloré de poésie et d’onirisme, Princesse Bari est aussi et surtout un beau roman sur le déracinement, l’exil et l’émigration. Un conte moderne à découvrir d’urgence.

Sarah Gastel Librairie Terres des Livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@