Chronique Abobo Marley de Yaya Diomandé

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Aîné de six enfants, Moussa alias Mozess, pur produit de Marley, quartier dangereux oublié et dangereux d’Abidjan, n’a qu’un rêve en tête : aller à Bengue, cet eldorado que symbolise l’Europe. Il décide d’arrêter ses études et de travailler afin d’économiser des francs CFA pour le voyage, tout en soutenant financièrement sa mère. Mû par une volonté de fer et une candeur attendrissante, il multiplie les métiers et les galères, devient cireur de chaussures sur le port, apprenti mécanicien, chauffeur de taxi et soldat de la rébellion, tandis que les pays des blancs se transforment progressivement en mirage. Récompensé par la première édition du prix Voix d’Afriques destiné à faire émerger de jeunes auteurs de langue française du continent africain, Abobo Marley charme par cet attachant gamin, picaro aux couleurs abidjanaises, et sa fresque sociale qui pointe les dysfonctionnements de la société ivoirienne. Un jeune talent à suivre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@