Chronique La Femme aux cheveux roux de Orhan Pamuk

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Istanbul, années 1980. Le jeune Cem vit seul avec sa mère dans le quartier de Besiktas. Le temps d’un été, avant son entrée à l’université, le jeune homme devient apprenti auprès d’un maître puisatier. Des journées entières, sous une chaleur accablante, les deux hommes sondent les tréfonds de la terre à la recherche d’eau. Auprès du bienveillant Maître Mahmut, conteur d’exception, Cem vit une parenthèse enchantée, embellie par sa rencontre avec une jeune femme aux cheveux roux. Un jour, un accident se produit sur le chantier. Dans ce beau roman de formation digne d’une tragédie grecque, Orhan Pamuk sonde les relations filiales, la transmission, l’identité et interroge cette chose étrange qu’est l’énigme de la vie. L’écrivain turc poursuit aussi la biographie de son pays qui se métamorphose à bride abattue, et épingle au passage ses dérives autoritaires. Un conte initiatique inoubliable où esprit et tendresse font merveille.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@