Chronique Girl de Edna O’Brien

Du haut de ses 88 ans, la grande damedes lettres irlandaises livre un nouveau chef-d’œuvre de violence et de tendresse. Edna O’Brien, vigie obstinée de la condition féminine, sans peur.

Depuis la parution de son premier roman, Les Filles de la campagne, censuré à sa parution en Irlande dans les années 1960, Edna O’Brien donne voix aux femmes de son pays, empêtrées dans un limon moral et social. Mais son engagement va bien au-delà, de par le monde, à travers une œuvre totale qui évoque l’archaïsme des pères, la capitulation des mères et la rébellion des filles, à l’image de Girl dont l’édition française paraît en simultané avec l’édition originale. Dans son nouveau livre, l’écrivain se met dans la peau et dans la tête d’une adolescente nigériane enlevée par Boko Haram. « J’étais une fille autrefois, c’est fini », sont les premiers mots de l’héroïne. Depuis son rapt, nous vivons avec elle tout ce qu’elle endure, au plus près de ses émotions : la traversée de l’épaisse jungle pour une destination inconnue, les effets personnels jetés par les flancs du camion pour que l’on retrouve sa trace, l’arrivée dans un grand camp boueux, le port d’un uniforme et tout un quotidien cauchemardesque fait de tâches quotidiennes éreintantes, de prières et de violences indescriptibles. Dans un univers qui l’éloigne davantage de jour en jour du langage de l’amour, la jeune fille désorientée gribouille dans un petit carnet et tente de ne pas perdre espoir. Texte d’une effroyable splendeur, Girl parle d’exclusion, de la sauvagerie du monde et du prix à payer pour être libre. Autant de thèmes qu’Edna O’Brien convoque dans une langue tranchante où affleure l’urgence, comme pour mieux accentuer ce qu’elle veut dénoncer. Ce livre d’une radicalité extrême se lit d’un souffle et laisse pétrifié. Mais, au fil des pages, un miracle se produit, une percée lumineuse s’immisce dans ce formidable portrait de combattante qui recomposera sa vie en miettes. Un prodigieux récit de résilience.

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@