Chronique L’Expatriée de Elsa Marpeau

SARAH GASTEL, Librairie Terre des livres, Lyon

Singapour, une résidence d’expatriés. Sous un soleil de plomb et une moiteur étouffante, des trentenaires accablés d’ennui barbotent dans une piscine et déversent leur fiel. Elsa, une jeune mère de famille qui travaille sur un roman, observe avec gourmandise ce manège. Elle tourne en rond dans cette cage dorée jusqu’à l’arrivée de Nessim, surnommé l’Arabe blond, qui devient son amant. Deux mois plus tard, ce dernier est assassiné. Dans cet univers où tout le monde se connaît et où tout se sait, la jeune femme devient la principale suspecte. C’est alors qu’entre en jeu l’ambiguë Fely, sa bonne philippine, qui brouille les pistes et détourne les soupçons. Mais à quel prix ? Après le politique Blacks blocs (Gallimard, 2012), puis Les Yeux des morts (Folio, 2012) à l’odeur d’éther et de pansements, Elsa Marpeau livre un thriller psychologique glaçant où le lecteur est totalement happé dans les états de conscience du personnage. Assommés de chaleur, nous tournons fébrilement les pages de ce huis clos où les apparences sont trompeuses et en ressortons poisseux mais impatients de lire son prochain roman.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@