Chronique Le Livre de Jessie de Kun-Woong Park

Depuis Fleur (Casterman), trilogie monumentale retraçant l’histoire tourmentée de son pays natal au cours du XXe siècle, Park Kun-Woong explore inépuisablement la conscience coréenne. Adapté du journal d’un couple exilé et de leur petite fille en Chine, durant l’occupation japonaise de la Corée, Le Livre de Jessie déploie, au jour le jour, le quotidien d’une famille rythmé par les attaques aériennes, les pénuries et les déménagements successifs d’une ville à l’autre. Témoignage essentiel sur la genèse de la Corée moderne et sur une communauté en exil, ce roman graphique est surtout une chronique familiale émouvante, illuminée par le bonheur douloureux de devenir parents en temps de guerre. Une belle œuvre en noir et blanc, aux traits charbonneux, rappelant les techniques de l’estampe, qui retranscrit avec maestria la tragédie la plus intolérable comme la beauté des paysages et des âmes humaines.

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@