Chronique Judas de Amos Oz

Jérusalem, hiver 1960. Shmuel Asch, étudiant en théologie côtoyant le Cercle du renouveau socialiste, prépare un mémoire sur Judas dans la tradition juive. Sans le sou et le cœur brisé, il tombe sur une annonce singulière à l’élégante écriture féminine. C’est ainsi que le jeune homme devient l’homme de compagnie d’un vieux monsieur cultivé de 70 ans, en échange d’un petit salaire et d’un logement. Commence alors une étrange cohabitation avec le volubile Gershom Wald et sa petite maison en pierres délabrée devient le lieu de grandes discussions politiques et religieuses. Au cours de longues veillées sont interrogés la création de l’État d’Israël, la question de la Palestine, les idéaux du sionisme, les relations entre le judaïsme et le christianisme, mais aussi la figure du traître à travers le personnage de Judas et de Shaltiel Abravanel qui s’était opposé à la création unilatérale d’un État juif. Sous le même toit vit aussi l’évanescente Atalia qui fascine Shmuel par sa beauté.

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@