Chronique La Splendeur de Régine Detambel

Se déroulant dans un XVIe siècle qui oscille entre raison et fascination pour les forces occultes, où l’espérance de vie est de vingt ans et des poussières, La Splendeur dresse le portrait d’un savant à l’imagination souveraine et à l’irrésistible esprit d’inventivité. Ce savant a réellement existé, il s’appelait Girolamo Cardano. Médecin reconnu, mathématicien, astrologue et légiste, il est le modèle même de l’humaniste dévoré de curiosité, accueillant aussi bien la possibilité de l’existence des licornes que maniant les équations. Girolamo possède même un génie familier, qui, à la nuit tombée, lui souffle amoureusement des savoirs multiples ! À travers le portrait de ce personnage hors du commun évoluant dans une époque hors du commun, Régine Detambel plonge avec érudition et malice à l’intérieur du contexte historique et culturel de la Renaissance italienne. Ce roman biographique à l’écriture foisonnante et brute fait revivre avec panache l’effervescence, parfois violente, propre à cette époque. On sourit, on apprend des tas de choses passionnantes et notre enthousiasme est total dès lors que nous nous rendons compte que le récit de la vie de Girolamo est raconté par son espiègle démon, figure du mystère du génie créateur. Captivant !

Sarah Gastel Librairie Terre des Livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@