Chronique Ailleurs de Dario Franceschini

  • Dario Franceschini
  • Traduit de l’italien par Chantal Moiroud
  • Coll. «Coll. « L’arpenteur »»
  • Gallimard
  • 21/04/2017
  • 240 p., 19 €
NULL

Au seuil de la mort, lourd d’un terrible trop-plein de non-dits, le notaire Ippolito dalla Libera, prisonnier d’une existence trop rangée, dévoile à son fils un grand secret. C’est alors les prémices d’un tourbillon fou qui emportera Iacopo dans un quartier populaire de Ferrare, un monde de voleurs et de putains, où chacun est libre de choisir son prénom. Loin du « langage froid des actes notariés », le jeune homme part ainsi sur les pas de son père et découvre les couleurs lumineuses de la vie en compagnie de Mila, une prostituée belle comme un fruit défendu. À travers une farandole de personnages truculents et profondément émouvants, Dario Franceschini esquisse des chemins de traverse pour une autre vie, toute de passions et de rêves. Ailleurs, dont l’écriture oscille entre réalisme et magie, a la beauté du désordre mais comme le dit justement la lumineuse Mila, « si tu écoutes une histoire et si tu la trouves belle, tu ne dois pas te soucier de savoir si les choses se sont réellement produites ».

Sarah Gastel Librairie Terre des Livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@