Chronique Histoire dessinée de la guerre d'Algérie de Benjamin Stora, Sébastien Vassant

Des Carnets d’Orient de Jacques Ferrandez écrits dans les années 1980, au récent Un maillot pour l’Algérie (Dupuis), en passant par Petit-fils d’Algérie (Casterman), la bande dessinée s’est emparée de la guerre d’Algérie en faisant la part belle à la fiction. Mais avec la première histoire dessinée directement inspirée du conflit, l’historien Benjamin Stora et le dessinateur Sébastien Vassant frappent un grand coup en montrant, de façon inédite, cette guerre restée longtemps « sans nom ». Car ici le récit est historique et graphique. Un équilibre parfait qui rend extrêmement vivant les épisodes clefs de cette guerre et de ses atmosphères. De plus, point crucial, la diversité des voix et des mémoires des acteurs des deux camps, algérien et français, forme le cœur de la bande dessinée. Une façon de façonner une mémoire collective. Loin des sommes assommantes, voici une initiation passionnante qui mêle archives et témoignages. À mettre entre toutes les mains.

Sarah Gastel Librairie Terre des Livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@