Chronique L'Écho du temps de Kevin Powers

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Révélé en 2012 avec le fabuleux Yellow Birds (Stock et Le Livre de Poche), Kevin Powers investit, dans L’Écho du temps, le champ de bataille le plus emblématique de la littérature américaine, la guerre de Sécession, et ses échos dans le temps, un siècle plus tard, en pleine ségrégation raciale. Dans ce texte où la beauté est le commencement de la terreur, l’auteur américain excelle à mettre en mots une Amérique déchirée. Hommes, femmes, esclaves, propriétaires, soldats et brigands, chacun conte son existence bouleversée par les soubresauts historiques. Et la façon dont la guerre fait ressortir le pire en eux. De son écriture singulière qui sonde, le temps d’une accalmie, les cœurs meurtris, Kevin Powers raccommode avec grâce, tendresse et fureur des âmes errantes qui croient un moment à la possibilité d’un amour. Un roman virtuose sur l’identité, l’énigme des origines et les souffrances intégrées à toute histoire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@