Chronique Le Sultan de Byzance de Selçuk Altun

Sarah Gastel Librairie Terre des Livres (Lyon)

Dans Le Sultan de Byzance, Selçuk Altun convie à une promenade érudite dans l’histoire de l’Empire byzantin. Istanbul, héritière de Constantinople, est au cœur de ce roman passionnant.

Intellectuel et esthète parlant cinq langues, Asil enseigne à l’université du Bosphore. Alors qu’il se prépare pour un nouveau voyage, un certain Nikos Askaris, « aux allures de pope et de chef de service de sécurité », lui fait une révélation étonnante : il est le descendant du dernier empereur de Byzance ! Contrairement à ce que tout le monde croit, Constantin n’est pas mort en 1453 lors de la prise de Constantinople par l’Ottoman Mehmet le Conquérant. S’étant échappé, il a confié sa fortune et son trône à une société secrète chargée de transmettre son héritage. Pour atteindre les critères de distinction établis par son aïeul, le jeune homme se voit chargé d’une épreuve. Ni une ni deux, il n’en fallait pas tant pour cet amateur d’énigmes qui abandonne son poste et part à la découverte de la civilisation byzantine. De Londres à Washington, d’Antioche à Mistra, en passant par la Cappadoce et Venise, Asil se rapproche du mystérieux secret. À travers ce voyage initiatique flirtant avec le roman policier et la quête amoureuse, Selçuk Altun compose un beau récit foisonnant et poétique. Sous couvert de chasse aux trésors, Le Sultan de Byzance est l’une de ces lectures dont le lecteur sort plus riche qu’il n’y était entré.

 

Pour lire un extrait, c'est ici

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@