Chronique Le Musée, une histoire mondiale de Krzysztof Pomian

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Alors que la Nuit des Musées s'invitait chez nous le 14 novembre, virtualisant nos musées, l’historien Krzysztof Pomian revient sur l'évolution de ces institutions dans Le Musée, Une histoire mondiale. Une odyssée savante en trois volumes, aussi folle que pionnière, mûrie pendant trente années, qui nous en apprend beaucoup sur nos sociétés.

Le musée est devenu un ouvrage universel. Il en existe aujourd’hui environ 85 000 dans le monde. Son existence va de soi mais comment ce lieu étrange et indispensable, accessible à l’origine à quelques privilégiés, est-il devenu aussi nécessaire à nos sociétés, modelant nos territoires et nos imaginaires ? De quelle manière s’est-il répandu de l’Italie au monde ? Et comment est-il devenu « omnivore », englobant tous les objets possibles ? Dans ce premier volet intitulé Du trésor au musée, Krzysztof Pomian nous conte ce long cheminement jusqu’à la Révolution française. Tout en montrant que l’histoire des musées est directement articulée à l’histoire des pensées et des mentalités, parcourue de tensions politiques, l’historien retrace les origines de cette institution à travers la notion de collection, présente dans toutes les sociétés humaines et qui n’a pas cessé de changer de nature au fil des époques. Et son érudition contagieuse de faire remonter la genèse du musée aux trésors présents dans les tombes royales, les palais ou les temples antiques, avant que n’advienne l’avènement de la collection particulière à partir du XIVe siècle, caractérisée par un lien émotionnel fort entre son auteur et les objets qu’il a réunis, pour aboutir dès la fin du XVe à l’invention moderne du musée en Italie. Des monarchies pharaoniques aux premières collections privées chinoises sous la dynastie Han, du premier musée né à Rome en 1471 jusqu’à la fin d’un long cycle de guerres au début du XVIIIe siècle, qui permet l’essor des musées de l’autre côté des Alpes, en passant par François Ier, considéré comme le fondateur des collections royales françaises de peintures et de sculptures, présentes aujourd’hui au Louvre, c’est toute une histoire faite d’enjeux de pouvoir et de savoir, de guerres et de diplomatie, de vols et de pillages, d’aventures et de collectionnite aiguë qui jaillit de ce livre lumineux, superbement illustré. Mais comme le rappelle Krzysztof Pomian, les musées qui surgissent en force avec l’idée démocratique, « à la fois vitrines et miroirs de nos sociétés sécularisées », ouverts dans un lieu public et chargés de transmettre une mémoire, restent une idée étrangère pour les populations de l’espace islamique et du continent africain, au sud du Sahara, où ils restent très rares. Assurément, cet ouvrage à l’édition soignée et aux propos d’une grande clarté, offrant une vision moins européocentrée, sera amené à faire date et ravira les amateurs d’art et d’Histoire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@