Chronique Le Passeur de Stéphanie Coste

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Seyoum est l’un des plus importants passeurs de la côte libyenne. À Zouara, face à l’île de Lampedusa, il fait embarquer sur des bateaux de fortune des hommes et des femmes qui rêvent de jours meilleurs. Ce n’est pour lui qu’un business comme un autre jusqu’au jour où il se retrouve brutalement confronté à son passé, incarné dans les traits d’une jeune femme. Peut-on encore éprouver de l’humanité quand son fonds de commerce repose sur l’espoir de son prochain ? Se mettre dans la peau d’un trafiquant était périlleux mais Stéphanie Coste relève le défi haut la main. Le Passeur est un premier roman social et géopolitique immersif, au réalisme assumé, à l’écriture acérée, qui dévoile avec justesse les folies d'une humanité vacillante et les rouages d’une économie clandestine. Une lecture implacable qui nous plonge dans un monde, aux portes de l’Europe, où la seule façon de s’en sortir est de soumettre le plus faible.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@