Chronique Marianne porte plainte ! de Fatou Diome

À la veille de l’élection présidentielle, alors que la question sur l’identité nationale est au cœur du débat politique, Fatou Diome s’interroge sur ce concept et sur les excès de ses défenseurs qui fragilisent la cohésion sociale et favorisent stigmatisation et exclusion. « Qu’ils sachent qu’ici comme ailleurs, l’identité de toute nation, ce sont d’innombrables ruisseaux, de longueurs, de saveurs et de couleurs différentes, qui versent tous dans le même fleuve », assène-t-elle aux esprits mécontents dans le petit brûlot Marianne porte plainte ! car pour la France qui n’a cessé d’accueillir différentes cultures, la question de la migration fait partie intégrante de son histoire et de son futur à construire. L’auteure montre aussi que la laïcité instrumentalisée est source « de vieux accents inquisiteurs ». Il s’agit donc de faire la chasse aux amalgames et de travailler à notre destin collectif en s’appuyant sur l’éducation, étape indispensable qui « délivre l’individu des tiroirs identitaires pour le rattacher au genre humain ».

Sarah Gastel Librairie Terre des Livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@