Littérature française

Fiston Mwanza Mujila

Tram 83

Chronique de Sarah Gastel

()

Dans la Ville-Pays, capitale séparée de l’Arrière-Pays par une guerre civile et construite à la force des kalachnikovs, on vit au présent et on partage tous la même galère. Tout y est à reconstruire et les parcours tracés d’avance. À proximité d’une gare inachevée trône le Tram 83, lieu de tous les excès, qui voit chaque soir se déverser une faune insolente et tapageuse : les musiciens, les mineurs, les canetons ensorceleurs, les touristes, les serveuses, les étudiants efflanqués qui décryptent l’actualité à la lumière de Marx et Engels, et la Diva des chemins de fer… tous prêts à submerger leur conscience de vin de palme. C’est dans ce chaos de chairs et de sens que débarque Lucien, intellectuel fuyant diverses polices politiques, condamnations et censures. Premier roman du Congolais Fiston Mwanza Mujila, Tram 83 offre une expérience de lecture forte. Tour à tour satirique, burlesque, poétique, mélancolique et autoréflexive, cette immersion dans une mégapole grouillante montre l’énergie folle d’un pays.

 

Les autres chroniques du libraire