Chronique À nous regarder, ils s’habitueront de Elsa Flageul

Alors qu’ils ne sont encore que des enfants, « gavés de sommeil, repus de liberté, leur visage (…)gonflé de jeunesse, leur cœur tranquille », Alice et Vincent deviennent parents pour la première fois. Un heureux événement qui se transforme en combat avec la naissance prématurée de l’enfant qui arrive au monde beaucoup trop tôt. Dans le service de néonatalogie, entre examens, pesées et perfusions, le jeune couple tente d’apprivoiser ce petit être, entre angoisse et espoir. D’une écriture aiguisée d’une grande justesse, qui dit l’urgence et l’inquiétude, Elsa Flageul décrit, dans un récit très réaliste, la difficulté à devenir parents, d’autant plus quand il est compliqué de se projeter dans un avenir incertain. Journal d’une joie et d’une stupeur, ce livre à fleur de peau, qui taille dans les belles images fantasmées de la maternité et de la naissance idéales, aide à penser et à vivre ce chamboulement vertigineux.

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@