Chronique La Passe dangereuse de Somerset Maugham

Des terres exotiques, des ladies à ombrelle, des atmosphères surannées. S’il est un auteur que tout le monde croit connaître, familiarisé par sa présence sur les étagères familiales et les innombrables adaptations cinématographiques de ses œuvres, c’est certainement Somerset Maugham (1874-1965), le plus francophile des écrivains britanniques. Sauf que derrière cet esthète aux mille vies, passionné de voyage, agent secret un temps, se cache un observateur impitoyable de la nature humaine et des sentiments les plus diffus, qui distille une subtile ironie enrobée de lemon curd dans des romans d’une belle modernité. Ça tombe bien, les éditions 10/18 rééditent, pour les beaux jours, La Passe dangereuse, une intrigue psychologique irrésistible autour d’un couple dépareillé, au raffinement acéré et dépouillé, qui se déroule à Hong Kong, et Le Fugitif, un trépidant roman d’aventure dans les mers du Sud. Alors, vous reprendrez bien un peu de Somerset ?

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@