Chronique L’Archipel du Chien de Philippe Claudel

Béatrice Putégnat Librairie Les Cyclades (Saint-Cloud)

Un roman urgent, brûlant, dérangeant… Comme après la morsure d’un chien quand ses crocs se sont détachés de votre mollet. Il vous en reste toujours la trace quelque part dans votre esprit même quand la plaie s’est refermée. L’Archipel du chien est un livre engagé, à l’humanisme mordant qui remue les consciences. Imaginez une île modèle qui pourrait figurer dans nombre de guides touristiques pour sa typicité, son pittoresque, la brusquerie bon enfant de ses habitants, les fumerolles de son volcan, ses traditions séculaires entre pêche au thon et culture des oliviers. Jusque-là tout va bien. Le maire a bien un projet de développement d’un établissement thermal. Mais peu d’opposants. Jusqu’au jour où les corps de trois migrants sont retrouvés échoués. Jusqu’où est-on prêt à aller pour sauvegarder une tranquillité illusoire ? De petites compromissions en grande lâcheté, Philippe Claudel livre un conte noir et grinçant sur le monde d’aujourd’hui et la condition humaine.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@