Chronique Camarades de Pékin de Bei Tong

  • Bei Tong
  • Traduit du chinois par Georgina Tacou et Scott Eakin Myers
  • Calmann-Lévy
  • 28/02/2018
  • 407 p., 21.90 €

Béatrice Putégnat Librairie Les Cyclades (Saint-Cloud)

Sexe, argent et amour torride ! Vous n’êtes pas dans une série américaine mais à Pékin à la fin des années 1980. Le roman traite de façon ouverte et crue d’une histoire d’amour entre deux hommes. Handong, entrepreneur sans scrupules, fait des affaires dans une Chine en pleine mutation capitaliste. Handong aime les femmes, devrait se marier pour obliger la tradition, sa famille et sa mère. Handong aime les hommes. Aussi. Sa rencontre avec Lan Yu, jeune étudiant en architecture, va bouleverser leur vie. Camarades à la vie à la mort ou plutôt amants et amoureux ! Ce roman iconoclaste décrypte les affres et les bonheurs du sentiment amoureux, de la passion sans rien cacher de la sexualité, de l’érotisme cru des corps. Sulfureux, il met en scène les tabous et les contradictions de la société chinoise. À cette période, l’homosexualité est encore considérée comme une maladie mentale. L’identité de l’auteur est mystérieuse. Le texte a d’abord circulé sur le net et reste censuré en Chine.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@